• hwww.lesimpressionsnouvelles.comContinuer à se préoccuper de ce que les ennemis de la culture haïssent me semble une manière parmi d'autres de leur faire face.

     

    Dans cet esprit, mes lecteurs parisiens qui le souhaitent pourront se rendre

     

    jeudi 19 novembre (19 heures)

     

    à la Maison de l'Amérique latine (217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris)

     

    pour y assister à la présentation du livre Raoul Ruiz le magicien (Les Impressions Nouvelles)

     

     

     

    par ses auteurs, Benoît Peeters et Guy Scarpetta,

     

    en présence de plusieurs acteurs :  Anne Alvaro, Feodor Atkine, Arielle Dombasle, Jacques Pieiller, Melvil Poupaud, Edith Scob.

     

     

    Raoul Ruiz (1941-2011) est un réalisateur franco-chilien bien connu, auteur, entre autres films, de L'Hypothèse du tableau volé (1979), des Trois Couronnes du matelot (1983), du Temps retrouvé (1998) et des Âmes fortes (2001). L'ouvrage de Benoît Peeters et Guy Scarpetta comprend des entretiens entre Ruiz et Benoît Peeters, l'étude de neuf films par Guy Scarpetta, ainsi que des entretiens avec des acteurs.

     

    Guy Scarpetta est essayiste et romancier.

     

    Écrivain, scénariste, éditeur, Benoît Peeters a collaboré à plusieurs reprises avec Raoul Ruiz.

     


    votre commentaire
  • photo Pierre AhnneUn gros dysfonctionnement sur la plate-forme qui m’accueille a rendu inaccessibles pendant plusieurs jours les photos et les liens de ce blog. Je n’y suis pas pour grand-chose comme mes lecteurs s’en doutent, néanmoins qu’ils veuillent bien m’en excuser.

     

    Entre-temps, plusieurs prix ont été attribués. Christine Angot a eu le prix Décembre. J’ai dit pourquoi je pense que c’est un prix mérité.

     

    Didier Castino, Alain Defossé et Gilles Sebhan, qui auraient aussi mérité des prix, n’en ont pour finir pas reçu, c’est bien dommage. Mais on a dit des prix tout ce qu’on peut en dire…

     

    Nathalie Azoulai (Titus n’aimait pas Bérénice, P.O.L) n’a pas eu le Goncourt mais le Médicis. C’est aussi un prix mérité à mon avis, vous saurez bientôt pourquoi.

     

    Merci pour votre fidélité et à bientôt, donc, pour de nouvelles aventures.

     

    En attendant, si vous êtes parisien ou assimilé, vous pourrez,

    le vendredi 6 novembre, à 19 heures

    rencontrer Gilles Sebhan

    à la librairie Les Mots à la bouche (6, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, 75004 Paris).

    Cette rencontre sera animée par Benoît Peeters.

     


    votre commentaire
  • J'ai des blancs, suite de la suiteCeux de mes lecteurs

    qui n'ont pas pu m'entendre sur les ondes de Radio Fréquence Paris Plurielle le vendredi 16 octobre ni le mardi 20 octobre

    peuvent, s'ils le souhaitent, m'écouter

    en cliquant sur le lien que voici.

    Ils m'entendront répondre aux questions de Jean-Claude Caillette, dans le cadre de son émission "Le lire et le dire".


    votre commentaire
  • J'en parleParmi mes lecteurs, ceux qui captent les stations de la bande FM à Paris et qui le souhaitent pourront m'écouter parler de mon roman J'ai des blancs (Les Impressions Nouvelles)

    sur les ondes de Radio Fréquence Paris Plurielle (106.3),

    dans le cadre de l'émission "Le lire et le dire", animée par Jean-Claude Caillette,

    le vendredi 16 octobre,

    à 15 heures.

     

    (Rediffusion le mardi 20 octobre à 09 h 30)


    4 commentaires
  •  À propos du dernier roman de Gilles Pétel...J'ai parlé récemment d'Exhibitions,

    que Gilles Pétel, mon ex-coblogueur,

    a publié en autoédition.

    Pour lire une interview de l'auteur, cliquer ici.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique