• Mes vingt-six lettres

    www.leparisien.frG : gant

     

    J’ai très tôt eu le goût des gants. Je ne parle pas des gants de laine fuyants et mous qui sentent l’humide ni des moufles qu’en hiver, dans le rude Nord-Est où j’ai grandi, on tâchait de me rendre attrayantes en les comparant à des gants de boxe. La boxe ne m’intéressait pas. Ce qui m’intéressait, c’étaient les mousquetaires, avec leurs rapières et leurs gants prolongés de manchettes évasées,...

     

    Pour lire la suite, cliquez ici.


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :