• Paroles d'écrivains

    « Et le plus bizarre, c’est que je l’ai tout d’abord pris pour un monsieur ! Heureusementphoto Pierre Ahnne que j’avais mes lunettes ! Cela m’a permis de reconnaître que ce n’était qu’un nez. Je dois vous dire que je suis myope : vous êtes là devant moi, mais je ne vois que votre visage, sans distinguer ni votre nez ni votre barbe. Ma belle-mère, j’entends la mère de ma femme, a, elle aussi, la vue faible. » 

    Gogol, Le Nez


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    kretz pierre
    Mercredi 15 Juin 2016 à 04:53

    Voilà qui donne bien envie de refaire un tour du côté du cimetière des âmes mortes.

      • Mercredi 15 Juin 2016 à 06:34

        Gogol est un très grand, et Le Nez une merveille...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :