• Rechercher





    Page 6 sur 63 résultats pour la recherche "pierre kretz" :
  • ...avant tout, le Texte avec un grand T, bien entendu : « Les anges s'envoleraient de leur aire dans le ciel et viendraient le prendre par les bras pour le ramener en Galilée. Grâce à leurs bons soins, il ne se cognerait même pas le pied contre une pierre »… Pour apprécier, notre lecteur...

    Lire la suite...

  • ...récurrente sert parfois de lien à des textes très différents.   De plus en plus de numéros sont maintenant coordonnés par des auteurs, dernièrement: Jordi Bonells (38-39, « Argentines »), Pascal Vimenet (41, « Cinéma, XXIe s. »), Jean-Pierre Faye (42, « Le grand danger »), Piero...

    Lire la suite...

  • ...replonger dans Bubu pour entendre Philippe parler d’un autre ton. Devenu grand, l’enfant , réincarné en ce jeune homme nécessiteux monté à Paris que fut aussi l’auteur et qui, ici, se nomme Pierre, se promène avec la jeune Berthe : « Il en touchait tout ce que l’on pouvait...

    Lire la suite...

  • ...est une sorte d’homme-orchestre de la modernité littéraire et d’icône de la maison P.O.L ; avec Pierre Alféri (autre auteur de la même maison), il avait lancé jadis la Revue de littérature générale , qui connut deux numéros, l’un consacré à la poésie (1995), l’autre au roman...

    Lire la suite...

  • <!--StartFragment--> Pierre Ahnne est né à Strasbourg. Il a enseigné dans l’est de la France et au Lycée français de Moscou. Depuis 1984 il vit à Paris et travaille dans un lycée de la proche banlieue.   Il a d’abord été tenté par le théâtre ( Bouvard et Pécuchet , d’après...

    Lire la suite...

  • ...l’Angleterre vers 1953.           … et puis…     Pour ceux qui n’auraient pas encore lu Sous la Manche , le troublant faux polar de mon ex-co-blogueur, Gilles Pétel, ce roman vient de paraître en Livre de poche. Format commode pour le temps du vagabondage.   photos Pierre Ahnne  ...

    Lire la suite...

  • ...grêlé, de grands pieds, elle avait un sale caractère, elle se tenait souvent debout sur la meule de pierre devant le seuil de sa porte à vociférer sans raison des injures à la ronde. À ces moments-là, elle avait la main gauche sur la hanche, le bras droit levé, tout dans son attitude...

    Lire la suite...

  • ...ressemblaient. On était là, le filet à provisions dans une main, l’argent des commissions serré dans l’autre, et les deux pecques continuaient comme si de rien n’était, faisaient avec leurs voix, disaient interminablement des choses grises tirant sur le brun. » Pierre Bergounioux, La...

    Lire la suite...

  • ...chef-d’œuvre introuvable reparaît le 21 avril en 10-18, dans la même excellente traduction de Jean-Pierre Carasso.   Rappelons l’histoire du texte : en 1969, à trente et un ans, l’auteur, désespéré de ne pas trouver d’éditeur, se suicide au gaz d’échappement ; mais sa mère...

    Lire la suite...

  • ...l'écrivain australien suit le déroulement du récit homérique, faisant quelquefois résonner les échos du texte même (le lavoir de pierre « où jadis, avant la guerre, les femmes troyennes avaient coutume de descendre rincer leur linge », « le lieu où le Scamandre, dans sa course...

    Lire la suite...