• Paroles d'écrivains

    photo Pierre Ahnne« Enfin, bref : je gagne mon pain quotidien en pensant, ruminant, creusant, fouillant, méditant, versifiant, cherchant, examinant et en me promenant, et j’en bave autant qu’un autre. Tout en faisant peut-être les mines les plus réjouies, je suis extrêmement sérieux et consciencieux, et quand je n’ai l’air d’être rien qu’exalté je suis un professionnel irréprochable. Puis-je espérer, ayant fait devant vous cette déclaration détaillée de mes aspirations visiblement honnêtes, vous voir amplement convaincu ?

    Le fonctionnaire dit : « bon », et il ajouta :

    — Votre requête tendant à obtenir notre accord pour que soit fixé au niveau le plus bas le taux de votre imposition va être examinée.»

     

    Robert Walser, La Promenade

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    2
    Fabienne
    Dimanche 27 Décembre 2015 à 15:37

    Merveilleux...

      • Dimanche 27 Décembre 2015 à 16:02

        Oui, l'enchaînement est assez joli, et bien à l'image, dans sa fantaisie et son apparente naïveté, de ce texte magnifique qu'est La Promenade.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :