• Paroles d'écrivains

    photo Pierre Ahnne

     

    « Peupliers et trembles. Dans la dernière clarté horizontale

                à cette heure où la feuille la plus haute, qui tout le jour

                était prise dans la rivière de brise invisible

                            soudain se fige en un miel de silence.

     

    Pourquoi toujours ai-je reconnu le soir ?

                Le soir n’arrête rien

                      ­— si ce n’est ce court instant irrésolu où la terre,

                ayant cessé d’inspirer, retient son souffle

                avant sa longue expiration nocturne »

     

    Jean-Paul de Dadelsen

     

     


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :