• Paroles d'écrivains

    photo Pierre Ahnne

     

     

    « Ah, je suis las de ce personnage que je fais entre les hommes ! Voici la nuit ! Encore la fenêtre qui s’ouvre !

    Et je suis comme la jeune fille à la fenêtre du beau château blanc, dans le clair de lune,

    Qui entend, le cœur bondissant, ce bienheureux sifflement sous les arbres et le bruit de deux chevaux qui s’agitent,

    Et elle ne regrette point la maison, mais elle est comme un petit tigre qui se ramasse, et tout son cœur est soulevé par l’amour de la vie et par la grande force cosmique ! »

     

    Paul Claudel, Cinq grandes odes


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :